The dog days are over

Jan Martens (carte blanche)

Samedi

01 | 04

La Condition Publique
Roubaix
20h30

  • Jan Martens
  • Cherish Menzo, Nelle Hens, Naomi Gibson, Connor Schumacher, Julien Josse, Laura Vanborm, Steven Michel et Piet Defrancq
  • Jan Fedinger
  • Renée Copraij
  • Michel Spang
  • Line Rousseau et Marion Gauvent / A Propic
  • Alwin Poiana

« Demande à quelqu’un de sauter, et tu verras son vrai visage » a dit le photographe américain Philippe Halsman.
Quel est le vrai visage de la danse par ces temps incertains ? Que voulons-nous montrer ? Que voulons-nous voir ? THE DOG DAYS ARE OVER, c’est huit danseurs se livrant à un geste unique : le saut. Un mouvement répétitif et épuisant mettant en évidence que le danseur n’est qu’un performeur exécutif, au service… en fait au service de quoi ?
Après plusieurs duos engageants et dérangeants sur la beauté du corps dans son imperfection, Jan Martens crée une pièce critique traitant la frontière ténue entre l’art et le divertissement. Qui sommes-nous, nous les spectateurs, qui venons voir souffrir des danseurs comme si nous assistions à une corrida ? Que souhaitons-nous atteindre en tant que public ? Ici le chorégraphe interroge les différents niveaux de la représentation, questionnant tout autant l’action du danseur que la position du spectateur.

+ EN PRÉAMBULE DE LA REPRÉSENTATION…
Après 6 jours d’ateliers menés par Cherish Menzo et Piet Defrancq, interprètes pour Jan Martens, les étudiants de licence Arts Parcours « Etudes en danse » de l’Université de Lille 3 présentent, en amont de la représentation de The dog days are over, une performance créée à partir des matériaux de la pièce.

THE DOG DAYS ARE OVER by Jan Martens TRAILER from GRIP / jan martens on Vimeo.